Publié par : juliejbenamerique | 1 mars 2010

Foot, tango et barbecue: une semaine à Buenos Aires

Dans le quartier de San Telmo, un marionettiste

Cela fait plus d’une semaine que nous sommes arrivés dans la “capitale fédérale”, comme disent les Argentins, sans vous donner de nouvelles… Il faut dire que, comme à chaque fois que nous débarquons dans une capitale, nous sommes débordés. Entre les interviews (nous reprenons le travail ardûment), les sorties avec nos nouveaux amis, et les visites, le temps file à toute allure. Petit rattrapage thématique:

La Boca sans la pluie, c'est mieux

Buenos Aires c’est une histoire…

De pluie! Nous sommes arrivés sous un grand soleil, mais le plaisir fut de courte durée. Dès le lendemain, alors que nous venions de débarquer à La Boca, quartier populaire et historique de la ville, la pluie est tombée avec fracas. Abrités dans un restaurant, nous avons observé, amusés, les passants perdrent leurs sandales dans les flaques de plus en plus profondes. En une heure à peine de douche chaude, la ville s’est inondée. Heureusement, notre chauffeuse de taxi, grossière mais efficace, nous a ramenés à bon port sans encombre. Depuis cet épisode, le temps est sec et un peu moins chaud, beaucoup plus agréable.

De tango… Mireille et Jean-Marc, la tante et l’oncle de JB, nous ont invités à l’Esquina Carlos Gardel, où se produisent les meilleurs danseurs d’Argentine. Un spectacle époustouflant de virtuose, de tragédie amoureuse et de grâce. Pour la soirée de départ de Cécile, nous dénichons, à l’aide de Pablo, une milonga intimiste. Les couples ne sont pas professionnels, mais l’âme du tango les transforment. Nous avons même droit à quelques pas de deux stars de la danse, acclamés par l’audience.

Le stade de la Boca se visite en-dehors des matchs

De foot! Boca Juniors-Estudiantes: 1-1. Le résultat est plat, décevant presque puisque Estudiantes a marqué lors des temps additionnels. Mais l’ambiance de la cancha (le stade) de Boca valait à elle seule le déplacement. 1H30 debout, le sol tremblant sous nos pieds, la tête pleine des chants de supporters.

De carne, asado, parilla, como quieren. Les Argentins ont la meilleure viande du monde, disent-ils, et nous voulons bien les croire. Chaque soir, JB s’avale ses 500 grammes de boeuf, et en redemande! Pour ceux qui s’inquiétaient, je vous rassure, il grossit à vue d’oeil.

Ce fut aussi une histoire de cimetière: la Recoleta, le Père-Lachaise porteño

De fous! Nous avons passé une après-midi entière dans un hôpital psychiatrique de Buenos Aires. L’objet de notre visite? Un reportage sur la radio Colifata, la radio de los locos, comme ils se surnomment eux-mêmes. Chaque samedi après-midi, les patients se réunissent autour d’Alfredo, le psychologue à l’origine de cette initiative, et communiquent avec “les fous du dehors”. Nous avons même été invités à participer! Des rencontres émouvantes, souvent drôles, inespérées dans un tel endroit. Il faut dire que la radio a changé leur vie, comme me le disait Julio, hospitalisé depuis 30 ans: “On me disait que je n’existais plus, que je ne servais à rien, mais maintenant grâce à la radio je suis ami avec Manu Chao, avec Coppola. Qui peut en dire autant?”. Merci à Jérôme pour cette super idée de sujet!

D’autres gentils fous rencontrés à Buenos Aires: Leandro et Ignacio, les gérants de notre hôtel, le Old Friends Hostel. Ils ne sont pas l’efficacité incarnée mais se mettent en quatre pour nous, on se sent comme à la maison quand on rentre dans le patio jaune de la rue Lavajella. Nous les avons quand même lâchés sans complexe hier soir pour la suite avec jaccuzzi dans un hôtel « design » j’avais offerte à JB pour son anniversaire.

Julie


Responses

  1. Je veux retourner vous voir !!!! bouh !!!!!!

  2. Je ne retiendrai qu’un mot : jacuzzi !
    Super reportage ! Vite la suite ! Des bises des cousins.

  3. JB grossit??? Tu as la preuve en image??


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :