Publié par : juliejbenamerique | 12 mai 2010

Le plus grand barrage au monde ?

Le barrage d'Itaipu

Le barrage d'Itaipu

A Asunciòn le temps est long. Nous avons désormais nos habitudes. Le matin nous achetons les journaux et les lisons en prenant le petit dèj’. Nous sommes à l’affût de toutes nouvelles actualités mais la lutte contre la guérilla fait du surplace.

Ce jour-là, la presse relate l’inefficacité des forces armées, le jour suivant un policier éméché fait feu sur ses « amis militaires ».  La lutte contre l’Armée du peuple paraguayen devient une tragi-comédie. Bref, rien qui puisse intéresser les médias européens. Le reste de la journée nous visitons et continuons le travail pour Youphil. Rien de très excitant et nous attendons impatiemment un rendez-vous avec une organisation de professeurs indiens.

L’homme en question ne viendra pas, il serait coincé par les pluies dans sa communauté. Cette dernière nouvelle est de trop. Nous décidons de partir sans plus attendre. Cap sur Ciudad del Este, une ville proche des « trois frontières » à côté d’Iguaçu. Elle est réputée pour ses produits électroniques bon marché et donc pour sa contrebande.

Des indiens déplacés

Emiliano Vera, président de l’association des ava-guaranis de l'Alto Paraná

Emiliano Vera, président de l’association des ava-guaranis de l'Alto Paraná

Mais ce qui attire les touristes à Ciudad del Este est son…barrage. Un des plus grands au monde et propulsé au rang de 7e merveille du monde moderne par les Paraguayens. Avant de visiter le monstre nous partons à la rencontre d’ava-guaranis expulsés de leurs terres par l’entreprise gérant le barrage d’Itaipu dans les années soixante-dix.

Encore une fois il a été difficile de nous y rendre. Le bus était censé s’y arrêter, il nous laissera à cinquante kilomètres du lieu-dit. Heureusement, un chauffeur de taxi nous accompagne à travers les pistes.

Sur place, les Indiens nous explique que des missionnaires leur ont acheté des terres. Les avis divergent sur l’action des religieux. Certains les remercient, d’autres se sentent une nouvelle fois « piégés ». Selon ces derniers, ils sont encore assujettis.

Le lendemain nous visitons le barrage. A notre arrivée nous découvrons qu’il y a seulement trois visites par jour. Nous devons attendre 3 heures sur un parking vide… rester zen.

La visite débute enfin. Un documentaire vante les mérites du complexe hydraulique qui fournit la totalité de l´électricité. Il serait même la plus grande centrale hydro-électrique au monde. Je croyais qu’il s’agissait des Trois-Gorges en Chine ?

Sur place il faut bien avouer que la retenue d’eau impressionne. Mais cela reste un barrage. C’était notre dernier épisode paraguayen. La visite terminée nous filons passer la frontière brésilienne. Braaaziiiiiiiil nous voilá !!!

JB


Responses

  1. Je profite d’un peu de temps libre pour lire les derniers articles de votre blog, toujours aussi sympa et qui permet de s’évader loin de la grisaille parisienne…

    Participation à des émissions radio, lecture du journal tous les matins… vous êtes devenus vraiment bilingues en Espagnol? Ou c’est du bluff?😉
    Ca vous a pris combien de temps? Les cours d’Espagnol du samedi matin, c’est toujours très sympa mais je me demande parfois si l’imparfait du subjonctif est si critique à la survie dans un pays hispanophone…

    Bon Brésil!! A+
    Thomas

    • Je t’avoue que l’on ne maîtrise pas du tout le subjonctif de l’imparfait, mais on a dû se mettre au subjonctif car ils l’utilisent souvent. Mais je te rassure sans tu peux largement te démerder. En tout cas content de voir qu’il y a toujours une bonne ambience en cours. On est en ce moment au Brésil et niveau langue on est foutu!!!
      Content d’avoir eu de tes nouvelles,
      A plus,

      JB


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :