Publié par : juliejbenamerique | 16 août 2010

La fin du périple: des plages, des Indiens et des petites galères

Une plage déserte de Mochima

Cette fois c’est vraiment terminé. Dans 48 heures nous serons dans l’avion, de retour pour la France. Je vais faire très court pour résumer cette dernière semaine de voyage. Nous avons plongé nos orteils dans le sable fin et blanc des plages des Caraïbes, profité de longues journées au soleil, rencontré deux Espagnols très sympas, des dizaines de dauphins qui suivaient notre barque, et malheureusement des centaines de moustiques impitoyables.

Puis nous sommes revenus sur nos pas, direction Ciudad Bolivar de nouveau, pour réaliser un reportage à 5 heures de bus de là, dans l’Université Indigène de Tauca, qui enseigne aux Indiens une autre histoire, écrite par leurs propres historiens et non par les colons, et leur appprend à sauvegarder leur culture en danger. Là-bas, nous avons dormi en hamac, nous nous sommes douchés en pleine nature, et avons participé à la pré-rentrée la plus champêtre du monde. D’une salle de cours à une autre il faut marcher près d’une demi-heure dans la savanne…

Le retour sur Caracas fut quant à lui semé d’embûches: 3 heures d’attente en plein soleil qu’un taxi collectif nous prenne pour Ciudad Bolivar, un camion qui se renverse devant nous avec ses 7 passagers dont 5 enfants (heureusement sans victime), les bus pour Caracas tous pleins, les hotels idem… Nous sommes finalement arrivés samedi soir dans la capitale, après 9h dans un bus très peu confortable, notre dernier trajet en Amérique du Sud. Nous allons profiter des 48 heures qui nous restent pour se faire doucement à l’idée du retour, et vous disons donc merci de nous avoir suivis et à très bientôt!

Julie

PS: ceci n’est cependant peut-être pas notre dernier post…

Notre dernière semaine en photos:

JB tente de rattraper les dauphins

Notre petit appareil très long à la détente n'a pas vraiment rendu la beauté du spectacle. Mais en voici un aperçu!

Du repos, enfin!

Le bâtiment principal de l'Université indigène, au milieu de nulle part

Les "résidences étudiantes"

En attendant la rentrée, les étudiants travaillent leur "projet de terrain" effectué ces deux derniers mois. Willy, au premier plan, n'était jamais sorti de sa communauté avant de venir étudier à Tauca.

Une bonne nuit en perspective...

Queriamos agradecer nuestros compañeros de ruta. Un fuerte abrazo a todos los que nos ayudaron, hospedaron, escucharon y tomaron tiempo para nosotros. Sin ustedes este viaje nunca hubiera sido tan inolvidable. Esperamos verlos de nuevo algun dia en Francia o en cualquiera parte del mundo!

Un gracias especial para:

Julio Marino, Wilberg y Francisco, Juana, Julie, Rafael, Alex, Fatima y Sissa, Mercedes y Milton, Cesar, Omar y Daniella, Giovanna, Jessica y Nicolas, Jesús, Chrystelle, Dorothée et Sébastien, Francisco Kuno, David, Joe, Alexis, Fermin, Don Cornelio y Alejandrina, David y Lorenza, Franco y Valentina, Winnie, Jon et Bertille, Cécile, Mijael, Pablo, Myriam, Marianella y Leandro (un beso al pequeñito Santino), Gabriel, Estela, Esteban, Mireille et Jean-Marc, Cécile et Gaël, Marc, Daniel Ortega, Samia, Roque, Katia, Veronica, Joao, Sara y Sebastian, Joost, Sam, Kevin and Robin, Ruth y Dany, Emile, Claire y Rafael, Jean-Luc y Milagros, Alba, Marie-Christine, Jordi y Mario, Luz y Emjayumi.


Responses

  1. merci à vous deux pour ce magnifique voyage à bientot

  2. merci à vous, vous êtes mes stars.

  3. Merci les Choupinets de nous avoir fait partager vos aventures!

  4. Julie et Jean-Baptiste, vous devez être dans l’avion en ce moment, avec plein d’images dans la tête, à ne plus savoir qu’en faire! Mais vous en ferez quelque chose de bien, j’en suis sûr.

    À bientôt donc!

  5. Bravo et merci pour le partage de vos aventures ! En route pour une autre aventure : celle qui consiste à retrouver famille, amis et la vie d’après (plutôt que celle d’avant ;-))

  6. Merci à vous de m’avoir laissé partager in vivo une partie de votre incroyable voyage ! et surtout merci d’avoir fait de moi une randonneuse sans peur !
    Muchos besos

  7. Merci à tous les deux et félicitations pour votre blog (je n’ai pas manqué une page !).
    Bon « atterrissage » en France…

  8. Merci d’avoir partagé ce voyage grâce au blog et à très vite en France j’espère ! bisous


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :